La plateforme technologique Humanités Numériques

MISSIONS

 La plateforme technologique « Humanités numériques » de la MSH Dijon permet d’apporter une expertise et un appui technique aux équipes de recherche en Sciences Humaines et Sociales, et de produire des apports méthodologiques à forte valeur ajoutée. Elle regroupe des moyens humains et matériels significatifs et mutualisés, jouant un rôle d’identification thématique et méthodologique. Pour mener ses missions, elle s’appuie sur les services proposés par ses tutelles et infrastructures de recherche nationales (IR* : Humanum, Progedo)

Elle a été labellisée par le RnMSH en 2012 et intégrée aux réseaux de plateformes du Réseau national des MSH (en savoir plus : https://www.msh-reseau.fr/plateformes).

Elle fait partie des plateformes labellisées par le COS Plateformes BFC. Elle est répertoriée sur le site « Sciences Expertise BFC » : https://www.sciencesexpertise-bfc.fr/

La plateforme de la MSH Dijon s’appuie sur le CCUB (Centre de calcul) du Data Center de l’Université de Bourgogne pour son offre logicielle, des heures de puissance de calcul et des espaces de sauvegarde et de stockage sécurisés.

  • Appui à la recherche
  • Développement technologique
  • Valorisation – Transfert
  • Formation

DOMAINES D’EXPERTISE
  • Traitement et mise en ligne de ressources documentaires et archivistiques
  • Création, structuration et traitement de corpus numériques
  • Modélisation de Systèmes d’Informations Géographiques (SIG)
  • Analyses spatiales
  • Expertise LiDAR (imagerie Haute Résolution)
  • Cartographie et restitution graphique
  • Statistique, structuration et analyse de données d’enquêtes
  • Structuration et gestion de bases de données
  • Diffusion, rédaction d’un plan de gestion des données

FONCTIONNEMENT

Les activités de la plateforme de la MSH Dijon sont sous la responsabilité scientifique du Directeur de la MSH Dijon, des référents scientifiques et des responsables de l’ingénierie de chaque pôle, le tout coordonné par un personnel dédié/coordinateur.

 

GOUVERNANCE

Des instances étudient l’opportunité et les modalités de réalisation des opérations issues de sollicitations de la communauté scientifique ou de partenaires extérieurs (acteurs socio-économiques et culturels) :

  • Un Conseil de plateforme : composé des référents scientifiques et des responsables de l’ingénierie de chaque pôle de la plateforme « Humanités numériques », du coordinateur de la plateforme, des agents affectés aux 3 pôles, de l’équipe de Direction de la MSH.
  • Un Comité Directeur de la MSH Dijon : composé de l’équipe de Direction de la MSH Dijon, des responsables scientifiques des axes, groupes de recherche et programmes hébergés par la MSH Dijon, du coordinateur de la plateforme, des référents scientifiques et des responsables de l’ingénierie de chaque pôle, des Directeurs des 3 Écoles doctorales SHS hébergées à la MSH Dijon
  • Un Comité Scientifique de la MSH Dijon : composé d’experts extérieurs à la MSH issus de la recherche, dont la moitié sont internationaux (cf statuts de la MSH). Toutes les sollicitations scientifiques, projets de recherche nécessitant l’appui de la plateforme, ainsi que les demandes de prestations, sont soumises par les responsables de l’ingénierie des pôles concernés au Conseil de plateforme qui décide de l’opportunité de réponse, des modalités de réalisation d’une étude de faisabilité, et le cas échéant des modalités de réalisation de la demande

Si la sollicitation étudiée nécessite un arbitrage plus large, elle est alors soumise à l’étude des membres du Comité Directeur qui peuvent, le cas échéant, s’appuyer sur une expertise technique et/ou scientifique externe. L’avis alors émis sera transmis au coordinateur de la plateforme pour mise en œuvre.

Si la sollicitation étudiée a des implications plus structurelles ou organisationnelles sur la plateforme ou l’orientation scientifique de la MSH, elle sera alors soumise à avis du Comité Scientifique. L’avis émis sera ensuite transmis au coordinateur de la plateforme pour mise en œuvre.

Pour toute sollicitation par un partenaire extérieur, la mise en œuvre se fait en appui sur le département R&D partenarial de SAYENS et Services centraux ou SPV des tutelles.

 

STRUCTURATION

La plateforme « Humanités Numériques » se compose de trois unités (pôles) mettant à disposition des compétences, outils et méthodologies spécifiques :

Pôle ADN

Pôle GEOBFC

Pôle PUDD

 

 

 

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search