Les lauréats de l’AAP TransLation 2023

Le 28 novembre 2022, la Fédération des Maisons des Sciences de l’Homme de Bourgogne et de Franche-Comté ont lancé la deuxième édition de l’appel à projets « TransLation ».
Treize dossiers ont été déposés et ont fait l’objet d’un examen par un jury composé des membres du Comité d’Orientations Scientifiques (COS) de la Fédération des MSH. Réuni le 1er février 2023, le comité a retenu six projets. Les projets lauréats bénéficieront d’un financement à hauteur de 2000€ chacun.

Les lauréats (par ordre alphabétique de l’acronyme) :

 

• Titre : ADDICTE – Analyse croisée de données textuelles sur la vie d’entreprises : modélisation lexico-sémantique et financière
Responsable scientifique : Kirsten BURKHARDT-BOURGEOIS, Maîtresse de conférences – HDR, Centre de Recherche en Gestion des Organisations – CREGO (UR 7317 – Université de Bourgogne).
Mots clés : Analyse textuelle – Performance de l’entreprise – Responsabilité sociale de l’entreprise – Avis d’employés – Sciences de gestion et de linguistique.
Résumé : Le projet vise, à partir d’une collaboration déjà ancienne avec des linguistiques de la faculté d’économie de l’Université de la Suisse Italienne (Lugano), à mettre en place un réseau international de chercheurs, associant sciences de gestion et sciences du langage, pour travailler sur une analyse croisée de données textuelles sur les relations entre les salariés, leurs entreprises et la réputation de ces dernières. Pour ce faire, l’aide sollicitée ici visera, à partir d’un échantillon de données, à mettre en place un protocole d’analyse et à dégager les questions de recherche pouvant déboucher sur un projet de type ANR ou européen.

• Titre : ALN – Après la Nature
Responsable scientifique : Arnaud MACE, Professeur, Logiques de l’agir (UR 2274 – Université de Franche-Comté).
Mots-clés : Nature – Socio-écosystèmes – Ecologie – Philosophie – Sciences Sociales.
Résumé : La notion de « Nature » est devenue un objet de débat au sein de différentes disciplines, car elle serait trop liée à une vision occidentale de la place de l’homme dans le monde. Le présent projet vise à produire une évaluation interdisciplinaire et internationale des avantages et inconvénients de cette notion et de celles qui pourraient la remplacer.

• Titre : ENCRYPT – L’Encadrement des Cryptoactifs. De la lex crypto-monetea à l’éthique du numérique.
Responsable scientifique : Raphaël MAUREL, Maître de conférences, Centre de recherche sur le Droit des Marchés et des Investissements Internationaux – CREDIMI (UR 7532 – Université de Bourgogne).
Mots-clés : Economie numérique – Droit international – Cryptoactifs – Régulation – Ethique.
Résumé : Le projet ENCYPT s’inscrit dans le programme ALADIN, consacré à l’analyse de l’élaboration d’un droit international du numérique initié au sein du CREDIMI. Il vise à déterminer, grâce à une approche pluridisciplinaire et transversale réunissant informaticiens, philosophes, économistes ou encore juristes, la pertinence, le niveau optimal et les moyens d’un encadrement juridique des cryptoactifs, phénomène technico-économique aux enjeux politiques et éthiques majeurs. 

• Titre : LIP50 – L’Affaire LIP : 50 ans après !
Responsable scientifique : Jean-Paul BARRIÈRE, Professeur, Centre Lucien Febvre (UR 2273 – Université de Franche-Comté).
Mots-clés : Histoire – Sociologie – Horlogerie – LIP – Grève.
Résumé : 50 ans après un mouvement social qui démarre par une grève-occupation de la manufacture en avril-juin 1973 et culmine avec la « marche des 100 000 » de Besançon (29 septembre 1973), ce projet pluridisciplinaire qui réunit des chercheurs des Universités de Franche-Comté, de Bourgogne, de Lausanne et de Haute-Alsace a pour ambition de faire le point sur « l’Affaire LIP » et ses échos ultérieurs.  Alors que la France n’en finit pas de digérer les conséquences des évènements de 1968, le choc psychologique provoqué par l’annonce du premier dépôt de bilan, l’ampleur de la résistance ouvrière, l’expérience autogestionnaire et les instrumentalisations politiques contribuent à ériger « l’Affaire » en « mythe ».  

• Titre : MIF – Miroir du football : un autre sport dans la presse rouge ? (1958-1979)
Responsable scientifique : Karen BRETIN-MAFFIULETTI, Maître de conférences, Laboratoire Interdisciplinaire de Recherche « Sociétés, Sensibilités, Soin », LIR3S (UMR CNRS-UB 7366).
Mots-clés : Football – Presse – Cultures sportives – Communisme – Discours.
Résumé : Le projet MIF porte sur l’étude de la représentation du football dans un mensuel proche du Parti communiste français, Miroir du football, publié entre 1958 et 1979. Une analyse des contenus du magazine, croisée avec des biographies de ses principaux journalistes, doit questionner l’appropriation par la presse « ouvrière » d’une pratique sportive dominante et bourgeoise, de par ses origines, mais aussi réputée comme l’une des plus populaires. Les observations effectuées pourront, in fine, être rapportées et comparées aux contenus d’autres titres consacrés au football (comme l’hebdomadaire France football) ou à d’autres « écritures communistes du sport » (comme celles mises en évidence dans Miroir du cyclisme : projet de recherche en cours, lauréat de l’AAP CollEx-Persée 2021-2022, qui sera conduit en 2023 et 2024).

• Titre : VOSEGO – Valorisation des trajectoires des Vosges saonoises
Responsable scientifique : Emmanuel GARNIER, DR CNRS, Laboratoire Chrono-Environnement (UMR CNRS-UFC 6249).
Mots-clés : Archéologie – Histoire – Forêts – Migrations – LiDAR.
Résumé : Le projet VOSEGO vise à soutenir le programme de recherche consacré au bornage des forêts royales, seigneuriales, ecclésiastiques et communales des Vosges saônoises et à l’occupation humaine des forêts et des terres agropastorales. Une attention particulière est portée sur les activités d’extraction (mines et carrières) et sur les installations artisanales et industrielles de transformation des ressources végétales et minérales : métallurgie, verrerie, charbonnage, textile.

 



Citer ce billet
mshdijon (2023, 13 février). Les lauréats de l’AAP TransLation 2023. Le carnet de la MSH de Dijon. Consulté le 18 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ro5s

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search