Point sur l’avancement de la prestation realisée par la MSH Dijon pour l’OIV (organisation internationale de la vigne et du vin)

6 mois après la signature du contrat de prestation liant l’Université de Bourgogne, l’OIV et SAYENS, où en est l’avancement de la prestation réalisée par la Maison des Sciences de l’Homme de Dijon pour le traitement des fonds documentaires (archives et ouvrages) de cette prestigieuse organisation internationale, désormais installée à Dijon ?

Les fonds en cours de traitement représentent quelques 10 880 ouvrages et 40 m3 d’archives. Ils sont pris en charge depuis le 1er février dernier par l’équipe de la Plateforme Humanités Numériques/Pôle ADN (Archives-Documentation-Numérisation) de la MSH de Dijon, accompagnée par des personnels recrutés spécifiquement. Les fonds sont ainsi triés, inventoriés, classés, catalogués et numérisés.

Cette prestation de services confiée par l’OIV à la MSH de Dijon se déroule sur une durée de 36 mois et fait appel à la fois aux compétences et process reconnus au niveau national de la MSH de Dijon. Le contrat de prestation a été établi et sera géré par la SATT SAYENS.

 



Citer ce billet
mshdijon (2022, 20 octobre). Point sur l’avancement de la prestation realisée par la MSH Dijon pour l’OIV (organisation internationale de la vigne et du vin). Le carnet de la MSH de Dijon. Consulté le 18 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ro4s

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search