Master 2 Recherche Histoire – Séminaire général (UE2) – Axe 1 MSH

Co-org. Arnaud Fossier, Hervé Mazurel, Martine Clouzot

Mardi 11 janvier 2022 – 10h-17h30 – Amphithéâtre
Maison des Sciences de l’Homme de Dijon

 

Les voix de l’historien.ne.

Parole et oralité de l’Antiquité à nos jours

À l’origine de ce séminaire, une interrogation sur la valorisation, éminemment variable, de la parole dans diverses sociétés. Valorisation ou, au contraire, sourde méfiance ? Soupçon, voire discrédit, car le mensonge et la trahison menacent. La société féodale n’est-elle pas pourtant toute entière fondée sur le serment oral ? Et dans l’Athènes classique, la parole n’est-elle pas jugée plus noble que l’écrit, en particulier dans le cadre du procès ? Lieu de la subjectivité – puisque la parole consiste pour l’individu à s’exprimer à voix haute – elle est aussi le lieu de l’institution ; on pourrait même dire au sujet de certaines formes de verbalisation telles que l’aveu, que ce sont les règles (ou les normes) qui parlent.

S’intéresser à la parole, à la valeur qui lui est assignée dans différentes cultures et à son rôle dans la structuration des sociétés, c’est aussi se pencher sur l’un de ses doubles, l’écrit, et s’interroger sur les raisons de la progressive domination de ce dernier, le triomphe de la « raison graphique » (J. Goody). En ce sens, ce séminaire sera aussi l’occasion d’une réflexion sur les sources des historien.ne.s qui, bien qu’écrites, sont toujours empreintes d’oralité, mais dont le lien avec celle-ci s’est parfois tant distendu qu’on le croit parfois irrémédiablement perdu. Et si la vocation des historien.ne.s était de retrouver ces voix du passé, cette parole à jamais disparue que les textes font encore résonner ?

 

10h : Accueil
10h15 : Introduction
10h30 : Paulin Ismard (Professeur en histoire grecque, Aix-Marseille Université) :
« Le corps parlant de l’esclave athénien, entre oralité et écriture (Athènes, IVe s. avt. J.-C.) ».
11h30 : Chowra Makarami (Chargée de Recherches CNRS en anthropologie à l’EHESS) : « Entendre et faire entendre la voix des victimes ».

Pause déjeuner 13h-14h15

14h30 : Jean-Claude Schmitt (Directeur d’Etudes à l’EHESS) :
« La parole des hommes et les voix des démons au début du XIIIe siècle (à propos d’un livre récent) ».
15h30 : Florent Coste (Maître de conférences en langue et littérature médiévales, Université de Lorraine) : « Paul Zumthor, la vocalité et ses temporalités ».
16h30-17h30 : discussions et conclusion.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search