Quand les entreprises collectionnent, un autre regard sur l’art

2 et 3 décembre 2021

Le Creusot / Dijon

L’Académie François Bourdon et l’école du Louvre organisent le 2 et 3 décembre 2021 un colloque européen intitulé « Quand les entreprises collectionnent, un autre regard sur l’art ».

Ce colloque se déroulera à l’Académie François Bourdon, au Creusot le 2 décembre 2021 et à la Maison des Sciences de l’Homme de Dijon, le 3 décembre 2021. Il sera également accessible à distance/en visio.

L’actualité récente des expositions a mis en évidence l’importance de la place des chefs d’entreprise collectionneurs, passionnés d’art et souvent très audacieux dans le choix des artistes. C’est ainsi que de grandes collections privées constituées au début du XXe siècle ont été récemment présentées au public. Évidemment, toutes ne bénéficient pas de la renommée de la collection Chtchoukine ou de celle rassemblée par Samuel Courtauld présentées récemment à la Fondation. La collection de Wilhelm et Henny Hansen a été montrée au musée Jacquemart-André ainsi que celle rassemblée par Alicia Koplowitz via sa société d’investissement Grupo Omega Capital. Rappelons que certains de ces grands collectionneurs sont à l’origine de donations importantes initiant la création de nouveaux musées. Il en est ainsi de Pierre Lévy, industriel du textile, et de sa femme Denise. En 1976, ils offrent 2000 œuvres à la ville de Troyes permettant l’ouverture du Musée d’art moderne de Troyes en 1982. L’on peut aussi évoquer le LaM (Lille Métropole musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut) dont le fonds est issu de la donation de la collection rassemblée par Roger Dutilleul et Jean Masurel. Cependant, l’intérêt des industries pour l’art n’est pas nouveau, la collection d’Eugène Schneider en témoigne.
Aujourd’hui, les entreprises constituent des collections parfois importantes qu’elle valorise en interne ou auprès du grand public comme l’illustre le cas de Société Générale. Le colloque a pour objectif de questionner les raisons pour lesquelles les entreprises s’engagent dans l’art, de l’engagement personnel du chef d’entreprise dans l’art ancien ou contemporain aux avantages liés au mécénat en passant par les stratégies de communication. Le colloque s’attache à montrer comment se sont constituées ces collections et comment elles sont gérées. La question de la valorisation questionne l’engagement citoyen des entreprises en faveur de la diffusion de la culture auprès des différents publics.

Ce colloque a obtenu le soutien de la ville du Creusot, de la mission histoire de Société Générale et de la Maison des Sciences de l’Homme Dijon.

 



Citer ce billet
mshdijon (2021, 1 décembre). Quand les entreprises collectionnent, un autre regard sur l’art. Le carnet de la MSH de Dijon. Consulté le 18 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ro3e

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search