Soutien aux programmes de recherche interdisciplinaires, inter-MSH

Depuis sa création le 16 février 2006, le Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS) Réseau national des MSH a démontré qu’il avait toute son utilité pour coordonner, mettre en œuvre et valoriser les missions du réseau. Toutefois, celui-ci doit maintenant trouver de nouveaux « leviers » pour mener à bien son action. Ces leviers résident dans la solidarité de ses membres, c’est-à-dire des MSH, et dans l’action de celles-ci, menées dans l’esprit de la charte des MSH. C’est cette action qu’il s’agit de défendre et de promouvoir, avec les universités de tutelle et avec le CNRS, en vue d’une meilleure prise en compte des SHS dans la politique de recherche française. Une manière d’encourager cette action est de soutenir des projets interdisciplinaires et inter-MSH (opérations de recherche et montages de réseaux thématiques).

Objectif de l’appel à projets

Fondé sur ses cinq « I » (Identité scientifique des MSH, Interdisciplinarité des programmes de recherche, Internationalisation, Relations Interinstitutionnelles, Inscription territoriale), le Réseau National des MSH a décidé de lancer, en 2011, un appel à projets avec pour objectif de renforcer la structuration, l’animation et la visibilité des recherches en SHS sur le territoire et à l’international. En effet, les activités structurantes menées par les Maisons des sciences de l’homme sont propres à renforcer la dynamique interdisciplinaire et d’ouverture internationale aujourd’hui déjà à l’œuvre au sein du Réseau grâce à des collaborations inter-MSH. Ces activités bénéficient des synergies existantes pour développer des partenariats internationaux et accroître la participation des sciences humaines et sociales françaises à l’espace européen de la recherche. Dans le contexte actuel, le rôle du réseau des MSH, dont le maillage national est désormais achevé, doit s’affirmer au service de cette structuration de la recherche en SHS, tout en développant, au plan interinstitutionnel, la coopération entre les universités et les établissements scientifiques. Il s’agit plus précisément de mutualiser des moyens, des outils mais aussi des efforts de recherche dans différents domaines, où la compétence des équipes et des laboratoires des différentes MSH s’est affirmée.

Sur ce premier appel à projets 2011, aucune thématique prioritaire n’est dégagée. Ces projets pourront être novateurs au sein du Réseau ou être proposés dans le cadre des axes thématiques existants de facto depuis 2007. Deux types de projets seront éligibles : (1) opérations de recherche ayant vocation à devenir un projet ANR ou européen (7e PCRDT), (2) réseau thématique ayant vocation à se développer à l’international (par exemple, projet COST). Ces projets doivent être considérés comme une première étape dans l’élaboration d’un dossier qui sera ensuite soumis à d’autres instances. En participant à un projet financé par le GIS Réseau National des MSH, la MSH coordinatrice s’engage à déposer un programme type ANR, FP7 ou actions COST dans les deux ans qui suivent le début du projet. Le Réseau National des MSH se réserve le droit de ne pas soutenir de futurs projets portés par la même MSH en cas de non-respect de cette clause.

=> Accéder au dossier de candidature

Date limite de dépôt du dossier : 4 mai 2011, 13h00.
La procédure de dépôt sera accessible à compter du 15 avril 2011

Contact : David Imbert, Secrétaire Général MSH Ange-Guépin
Coordination des appels à projets du GIS Réseau national des MSH
Mél : david.imbert@univ-nantes.fr
Téléphone : 02 40 48 39 46

Bonus Qualité Recherche 2011 – Université de Bourgogne

Le Bonus Qualité Recherche (BQR)  permet, par la constitution d’un fonds de mutualisation, de soutenir des projets de recherche en particulier dans des thématiques innovantes et émergentes, la promotion de la recherche et la lisibilité internationale des laboratoires, l’aide aux jeunes enseignants – chercheurs, le financement d’allocations de thèse en partenariat avec le Conseil Régional de Bourgogne, le financement de post-doc ainsi que le soutien aux structures mutualisées en appui à la recherche. Instrument privilégié d’une politique de recherche volontariste, il doit jouer le rôle de levier de financement.

Contact : jean-marc.bourgeon@u-bourgogne.fr